Le M2 PIDAN

Le master 2 Propriété Intellectuelle et Droit des Affaires Numériques (M2 PIDAN) s’inscrit dans l’offre des masters de Saclay en Propriété Intellectuelle, Droit du Numérique, Droit International et Droit européen. Sa spécificité tient à une approche généraliste et transversale du droit confronté aux défis de la dématérialisation et du numérique. Le master 2 se propose d’aborder les problématiques juridiques selon un axe original et dynamique, permettant de croiser les réponses du droit avec les enjeux économiques et sociologiques Il s’agit également de former les étudiants à appréhender les différentes dimensions aussi bien nationales qu’internationales ou européennes des réseaux d’information et de communication.

Le M2 PIDAN est donc tout particulièrement adapté aux étudiants étrangers qui souhaiteraient entreprendre ou compléter une formation dans ce domaine. Bien que certains cours soient dispensés en langue anglaise, la maîtrise du français est un pré-requis. La société vie une mutation forte engendrée par le numérique et Internet ; les relations s’opèrent à distance et ne passent plus par la remise de choses tangibles. Les lieux d’échange sont des espaces technologiques, ce qui engendre à la fois des possibilités accrues de communication mais également présente des risques variés pour la sécurité des transactions, la vie privée ou la liberté d’expression. La création de valeur se virtualise et trouve son expression dans les modèles de la propriété intellectuelle et du commerce électronique. Principalement axée sur les problématiques juridiques, la formation vise à accueillir des personnes ayant acquis des compétences dans ce domaine : principalement les étudiants en droit et en sciences politiques, mais également les étudiants ingénieurs ou issus d’écoles de commerce visant à compléter leur formation. Un bon niveau de connaissance des principes de la responsabilité civile et du droit des contrats est requis. Une formation de M1 spécialisée en droit de la propriété intellectuelle ou droit du numérique constitue un atout mais le M2 PIDAN se destine à tous les étudiants curieux de ces environnements numériques et de leurs enjeux.
Le M2 PIDAN, dont Valérie-Laure Benabou est à l’origine, s’appuie sur l’expertise développée depuis 12 ans par l’Université de Versailles Saint Quentin dans le cadre du master de droit des nouvelles technologies de l’information et de la communication aujourd’hui co-dirigé par Célia Zolynski et Mélanie Clément Fontaine.
Les étudiants qui auront suivi la mention en M1 et en M2 PIDAN pourront jouir d’une expertise particulière en droit de la propriété intellectuelle et du numérique ; l’offre de formation de Saclay étant à ce jour l’une des rares – si ce n’est la seule – en France à se positionner de manière aussi forte dans ce domaine.

Par ailleurs, tant le réseau des anciens que les relations tissées à l’international (en Europe, au Canada, et aux Etats-Unis) permettent aux étudiants de faire valoir une formation largement reconnue pour sa qualité.

Les étudiants peuvent indifféremment rejoindre des cabinets d’avocat ou de conseil en propriété industrielle, des entreprises (juristes, correspondants aux données personnelles), des associations professionnelles (chargés d’affaires réglementaires) ou des opérateurs institutionnels (chargés de valorisation). La plupart des cabinets et des entreprises ont des départements IP/IT et les juristes spécialisés dans ce domaine sont désormais, en sus de leurs fonctions habituelles liées aux stratégies contractuelles (transfert de technologie) et contentieuses, prisés pour déterminer les politiques de collecte des données personnelles (BIG DATA), la sécurité des données de l’entreprise, les modes de valorisation de l’innovation (modèles propriétaires/modèles ouverts), les stratégies de communication. Ces fonctions sont recherchées dans tous les domaines d’activité. Les secteurs professionnels spécialement pourvoyeurs d’emplois sont notamment la production et la distribution de contenus, la banque, les entreprises de réseaux, la communication, le marketing, la sécurité informatique, le e-commerce, etc. La formation très ouverte sur l’international permet également d’envisager une mobilité professionnelle géographique. Les étudiants peuvent aussi s’orienter vers des carrières de chercheurs notamment en inscrivant leur mémoire de M2 PIDAN dans la perspective des projets financés par les partenaires de Saclay (VeDeCoM, ISIS, etc.).


Propriété intellectuelle et nouvelles techniques
Libertés fondamentales et droit des données personnelles
35h
Contrats d’affaires dans l’univers digital (B2B)
40h
Droit de la consommation
20h
Sécurité des systèmes de l’information
15h
Droit du travail et Nouvelles technologies
10h
Contrats spéciaux des NTIC et de la PI
40h
Responsabilité des intermédiaires techniques et droit de la presse
20h
Droit de la concurrence et innovation
20h
Convergence : Droit des télécommunications, audiovisuel & communication
30h
Cybercriminalité
15h
Crytptologie et signature électronique
10h

La promotion

0
étudiants

L’association


Les membres du bureau


Anna BUDAN

Présidente

Sacha OBERMAN

Vice-président

Hanane AID

Secrétaire

Juliette GRAVATTE

Trésorière

Les buts de l’association


  • Connector.

    Favoriser la réussite et les relations

    Entre les étudiants du M2 PIDAN

  • Connector.

    Développer un réseau professionnel

    Entre les étudiants et les professionnels

  • Connector.

    Entretenir le contact

    Avec les promotions précédentes du M2 PIDAN

  • Connector.

    Diffuser de l’information

    Concernant le droit de la Propriété intellectuelle et des Affaires numériques

  • Connector.

    Organiser des événements

    Créer un réseau social entre les étudiants de droit (cocktails, sorties, voyages…)


Partenaires